La poubelle des émotions

Le temps

Ah quelle obsession. Je ne l’ai pas revu ces derniers temps, je risque de beaucoup moins le voir et il est toujours présent dans mon esprit. D’une façon intacte. J’aimerai savoir ce qu’il faut faire pour redevenir normale. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, tout à l’heure j’ai fais une recherche internet sur lui. Le manque sans doute. J’ai découvert sa date de naissance. On a 13 ans d’écart. Jamais, dans ma vie, j’aurais pensé m’intéresser à un homme aussi âgé. Le temps qui nous sépare Le temps d’avancer Le temps de comprendre ce qu’il se (...)

J’en rêve encore

J’étais bien décidée à ne plus m’y intéresser, à être réglo. Et puis, l’autre jour il m’a refait son comportement de me fixer, telle une proie. Regards qui durent et pas anodins. Il en faut peu pour me rallumer. Qu’est-ce qu’il fait ? Que faire ? « Et même si je m’améliore Oh j’en rêve encore Même en sachant que j’ai tort Oh j’en rêve encore » (...)

La fin du voyage

Il n’y a plus grand chose à faire à part l’oublier. Trop de contraintes, trop de distances, ce n’est pas envisageable. Et pourtant, j’y pense encore, trop souvent. J’aurais voulu me mettre à genoux devant toi, pour te toucher. J’espère qu’un jour je lirai ce journal et je me demanderai « mais de qui je parlais comme ça déjà? » (...)

Divagations

J’y pense trop souvent pour que ça soit raisonnable. J’aimerais avoir des signes comme quoi ce n’est pas bien, qu’il faut se ressaisir. Mais les signes ne vont pas dans ce sens. Son prénom m’apparaît partout, à la radio, dans des articles que je lis, dans les conversations que j’entends autour de moi. Je rêve de lui, souvent. J’ai toujours cette intuition qu’il va se passer quelque chose entre nous. Il continue de me bouffer du regard. Je suis assise et il marche devant moi en me fixant. Il est tel un toréro et moi je suis juste sa victime. Je veux mourir pour toi, (...)

Vérité

Je veux une pause, je ne sais plus où j’en suis. J’ai juste été obsédée par quelqu’un d’autre, et je le suis encore. Ce n’est pas toi. Oui je suis foutue, je ne guérirai jamais. Tu n’as qu’à le dire à tes parents si tu veux. Je m’en fous, c’est juste ce que je ressens. Je n’y peux rien si tu n’es pas capable de garder les choses pour toi. J’ai envie d’être seule chez moi. C’est violent mais c’est ce qu’il faudrait que je lui dise pour être honnête. (...)

Garder le cap

Malgré un problème technique qui a mis en danger ma stratégie d’évitement, j’ai tenu bon. Je trouve ça jouissif de l’ignorer. Pas d’eye contact depuis le 05 janvier 2021. Je me désintoxique. (...)

Résolution

J’aimerai bien qu’on m’explique pourquoi il me fait autant d’effet. Mon attirance est beaucoup trop forte, aussi forte que la tristesse que je ressens, et qui n’en fini pas quand je me rends compte que je n’ai pas la possibilité de mieux le connaître, ni d’enlever ses vêtements. Je ne suis plus du tout apte à le regarder, encore moins à lui parler. Il faut que ça s’arrête. J’ai élaboré une stratégie d’évitement, qui ne garantira pas un résultat optimal, mais qui a le mérite d’exister. (...)

A part

Un jour il sera 18h, il fera beau, je l’attendrai sur un banc. Je le verrai arriver au loin. Il n’y aura pas de contraintes. Les idées seront légères. Il s’approchera de moi et je prendrai sa main. On se regardera comme si on se connaissait depuis toujours. Et puis, on marchera côte à côte, tout en se racontant nos vies. Peut être un jour, ou bien dans une réalité parallèle. Au revoir belle pensée. (...)

Introspection

C'est pas facile d'écrire ces mots, de se mettre à nue, d'exprimer le fond de ma pensée. Ces regards avec cet homme m'ont fait me sentir vivante, au delà de l'attirance sexuelle, j'ai ressenti de l'amour, si on peut appeler ça comme ça. Je me suis sentie renaître, joyeuse à nouveau. J'ai aimé lui parler même si ce n'était pas facile au début à cause de la timidité. Ces images dans ma tête ont été une belle idée. Ma relation actuelle m'apporte la stabilité matérielle, l'assurance de ne pas être seule. C'est cérébral. Les sentiments n'existent plus. Pendant longtemps, (...)

L'impasse

On dirait que je pars en vrille. Je crois que je suis tombée amoureuse d'un autre homme. Concrètement, il ne s'est rien passé. Il s'agit juste un échange de regards qui dure depuis 3 mois. Des regards parfois brulants. Mais à priori ça été suffisant pour me faire perdre la tête. D'ailleurs comment sait-on qu'on est amoureux? N'y aurait-il pas quelqu'un de compétent pour poser un diagnostic? J'ai l'impression de penser à lui tout le temps. Et ça me dérange. Peut être que je me suis fais un film, peut être que j'étais fatiguée et que j'avais besoin de ça pour surmonter ce (...)