La poubelle des émotions

16 - La tour

Je ressens tellement le désespoir. Bien sûr je tiens le coup, je me bas, je fais bonne figure, je ne lâcherai pas. Mais au fond de moi, je n’y crois plus du tout. Je ne vois même pas comment ça pourrait bien se passer, comment les choses pourraient s’améliorer. Je suis une cause perdue. (...)

Le grain de sable

Il y a un an, je me prenais un vent de mon grand flash. Je ne pensais pas que je survivrai à cela. Je me suis sentie très mal. Je ne m’attendais pas à cette réponse de sa part. Je pensais qu’on aurait un peu discuté. Je m’attendais à un échange, aussi court soit-il. Mais non. Je pensais que les mois à venir seraient insurmontables. Les mois venus ont été vécus au jour le jour. Je n’ai pas su vraiment réagir quand il était là. Je l’ai fui, par instinct de survie. Je ne l’ai pas croisé tant que ça non plus. Aujourd’hui, quand il me regarde je sens qu’il est (...)

Défouloir

Ce type est un bâtard. J’en reviens à cet épisode de l’autre jour où on m’a prise pour une c*nne, y compris mon ancien grand flash. Il me prend pour qui? J’ai envie de l’insulter de tous les noms. Il croit que je suis là pour amuser la galerie ou quoi? Il a été dire que je n’avais pas bien compris quelque chose. Alors que c’est faux, on avait fait ce travail en équipe avec d’autres. D’un commun accord. Il était au courant. Ça me met en rogne. Il se prend pour plus qu’il ne l’est. Lui qui fait la même chose depuis plus de 20ans. Ah oui forcément, il est (...)

La part du gâteau

En fait, j’en ai marre d’être associée à un destin de merde. J’ai envie d’être heureuse moi aussi. (...)

Au revoir jeunesse

Pour la première fois de ma vie, je me sens finie. Ma jeunesse est terminée. Je ne ressens plus cet élan, cette motivation à aller de l’avant. Les gens me fatiguent, ils parlent trop, je les fuis. Mon corps commence à fatiguer. Les premiers cheveux blancs s’installent. Ils se multiplient. Je regarde dans le rétroviseur pour voir les choix que j’ai fait. Je ne les regrette pas même si je n’ai pas atteint le bonheur. Aujourd’hui, je sais que je resterai seule. Je ne ferai plus de démarches pour trouver un homme. Les résultats n’ont jamais été à la hauteur. Après (...)

Chrysalide

Sentiment général d’être prise pour une conne. Est-ce une impression ou bien une prise de conscience? Que ce soit au travail ou ailleurs. Même mon ancien grand flash, j’ai du mal à le cerner. Il me prend pour qui ce type? Envie d’envoyer bouler les gens. C’est la révolution. C’est le changement. C’est l’intolérance à la connerie. C’est la transformation. L’arcane sans nom. C’est le sommeil de la chenille. (...)

You don’t wanna ride the bus like this

Avoir « I took a pill in Ibiza » très fort dans les oreilles et pleurer en boucle. Comme la chanson. Se demander comment j’ai pu autant rater, comment j’ai pu finir aussi seule et qu’est-ce qu’il reste à attendre. https://youtu.be/pqnKB-KkSb0 (...)

Seconde après seconde

« … Les choix sont faits et Les choix se font Un pied devant l’autre Et seconde après seconde… » (...)

Moi sous le sable

Je ne voulais plus publier parce que, parfois, ce site m’exaspère pour tout un tas de raisons. Mais ce soir, je me sens tellement triste. Triste d’être passée à côté de ma vie. Quand je vois la vie des autres femmes de mon âge. Moi je n’y suis pas du tout. Je regrette mon manque de caractère par le passé. Je déteste avoir toléré des situations qui n’avaient pas à l’être. Je regrette mon histoire, et toutes les emmerdes qui ont pu me tomber dessus. Mon histoire qui a tout gâché. J’aurais voulu être insouciante, « profiter de la vie » comme tout le monde (...)

La transparence

Aujourd’hui je l’ai vu et, même si ça fait toujours bizarre de le voir, je me suis sentie mieux. Pas de tristesse, pas de regrets. Juste cette impression que j’ai ma vie à vivre. Et que la sienne est déjà bien entamée. Bien sûr que je m’interroge quand il est là, est-ce qu’il me regarde toujours ? Est-ce que ça lui fait quelque chose que je sois là? Est-ce que mes questions sont réciproques? Et là, la raison l’emporte et je me dis que je dois l’oublier. Avant, je trouvais que, physiquement, il avait un côté Benicio Del Toro qui m’excitait beaucoup. (...)

Conversation

J’ai envie de rentrer chez moi, dans mon petit appartement. Celui que j’ai rendu. Celui qui n’existe plus. Je voudrais retrouver cette vie d’indépendance avec mon chat. Avec mes affaires et seulement mes affaires. Je voudrais tout oublier de ce qu’il s’est passé ces dernières années. Tout. Parce que ça fait trop mal. Je voudrais retourner à mon ancienne salle de sport parce qu’elle était bien. Et la prof de yoga aussi. Je voudrais retrouver des horaires classiques de travail pour être comme tout le monde. Je voudrais continuer d’aller marcher là où j’aimais (...)

La tristesse

Aujourd’hui, ça m’a rendue hyper triste de Le voir. J’ai assisté à une formation et Il était présent. Je me suis comportée normalement, avec quand même une tendance à Le fuir. Il n’y a plus tous ces regards chauds qu’il y a pu avoir auparavant. C’était juste normal, j’étais renfermée comme à mon habitude quand il est présent, lui il parlait avec un peu tout le monde. Il m’a interpelée pour participer aux conversations quelques fois. Je reste avec la tristesse qu’il n’ait pas eu envie de me connaître quand j’avais fait la démarche. On aurait pu discuter (...)

Un dimanche

Je n’ai plus envie de me dépêcher. Je n’ai plus envie de faire d’effort dans ce couple. J’ai envie d’avoir du temps pour moi. J’ai envie d’être seule. Je n’ai plus envie de voir ses couples d’amis pour qui tout réussi, le mariage, les enfants, les choses matérielles etc.. Je ne veux plus faire semblant. Ça ne me parle plus. Ça ne me dit rien. Mon corps dit stop. Je veux être moi même. J’ai envie qu’on me lâche la grappe. (...)

Le plongeon

J’ai peur de la déprime. Oui je suis tirée vers le bas. Ça ne va pas. Les gens le voient. Ce qui me manque, c’est d’être occupée, d’avoir un but, un projet. Le travail est en grande partie vecteur de ce sentiment. Il pourrait aussi y avoir l’envie d’avoir un enfant, ma propre famille. Mais avec quelqu’un dont je ne suis plus amoureuse, ce n’est pas envisageable. Alors c’est ça le problème, mon travail ne m’occupe pas comme je le voudrais, et ma vie personnelle ne me comble pas comme je le voudrais. Je me dis que je devrais voir un psy, mais ça me saoule rien (...)

On lève le voile

Ce week-end, j’ai réussi à lui sortir les phrases « nous deux, je n’y crois plus trop » et « j’ai décroché ». A la première, il a répondu « pardon?! » d’un air interloqué. Et ensuite, quelques phrases plus loin, j’ai balancé la seconde pour appuyer mon ressenti. C’est un pas vers l’honnêteté. Un pas vers le célibat à durée indéterminée. A côté de ça, je n’ose même plus regarder mon grand flash. A mon avis, c’est juste un type qui regarde les femmes d’une façon un peu trop chaude. J’ai dû bien l’amuser. C’est la déprime. Et (...)

La cicatrisation 2

05/04: Et si c’était une épreuve de la vie pour me dire que je dois arrêter de vouloir tout contrôler. Avec mon grand flash, je ne contrôle rien. Je ne sais pas quand il sera là. Je suis triste quand on ne se regarde pas. Et quand il me regarde, je ressens toujours ça. Je voudrais ne plus le voir pour pouvoir contrôler ce que je ressens et ce n’est pas possible. Les choses m’échappent. C’est peut-être ça, la vraie signification de ce qu’il m’arrive. La leçon c’est d’accepter des sentiments qui ne se contrôlent pas. Et ne pas savoir. La solution viendra quand (...)

S’exprimer

Il va falloir que je m’exprime. Je ne sais pas du tout comment lui dire que je n’ai plus envie d’être avec lui. Je n’ai pas envie de faire de la peine. Je n’ai plus envie d’être avec quelqu’un qui n’est pas là, avec qui je n’ai plus de connexion. Je préférerai être seule. Comme avant. Peut être qu’il attend que je fasse la démarche, qu’il n’ose pas. J’aurais aimé être avec quelqu’un qui me fasse rêver, pour qui j’ai de vrais sentiments. C’est tellement rare, cela ne m’est pas arrivé souvent. J’étais trop persuadée que c’était la bonne (...)

Ranger les choses

C’est tellement le bordel. Il y a trop de boulot. Je devrais quitter mon conjoint, vendre cette maison, me retrouver je ne sais pas où, trouver le premier venu sur le bon coin et me dire que la vie n’est pas si mal. Société de consommation. Je n’ai pas envie d’aller sur des sites de rencontre. Ouais, c’est le plan qui m’attend. Celui qui n’a pas de sens. Celui qui ne m’inspire pas. Celui qui ne mène nulle part. Ce flash, c’était un mécanisme de défense pour échapper à une réalité devenue trop difficile. Pour ne pas sombrer dans la dépression que de toute (...)

Non sens

Je ne pensais pas que ça m’arriverait un jour, le fait qu’on me reproche de trop travailler, de vouloir trop en faire. Et pourtant, c’est bien ce qu’il m’arrive. Dans mon ancien job, on reprochait aux gens de ne pas en faire assez, on les virait même parce qu’ils n’en avaient rien à faire. Et là, qu’on me reproche ça, je trouve ça tellement risible. La vie est étrange. (...)

Maintenant je sais

Je viens de la ressentir à nouveau, la déception de mon couple. Celle qui me fait regarder d’autres hommes, celle qui me dit que ça n’ira pas plus loin, que ce n’est pas possible, qu’il faudra que ça s’arrête. J’ai cru ressentir à nouveau une connexion ces derniers jours, et là il part en me disant qu’il reviendra dimanche soir. Il n’y aura donc pas de restaurant, pas de cinéma, pas de balade dans la nature, pas de sortie shopping. Sentiment d’abandon. Maintenant, je sais que cette divagation que j’ai pu ressentir, ce n’était pas de ma faute. C’est la (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : décembre 2020, janvier 2021, février 2021, mars 2021, avril 2021, mai 2021, juin 2021, juillet 2021, août 2021, septembre 2021, octobre 2021, novembre 2021, décembre 2021, janvier 2022, février 2022, mars 2022, avril 2022, mai 2022, juin 2022, septembre 2022, octobre 2022, novembre 2022, décembre 2022, janvier 2023.